Blog


Une concurrence entre vin et cocktails

Cocktail

Cocktail

L’enjeu actuel pour les marques de vin et spiritueux est de s’adapter à une nouvelle catégorie de consommateurs qui représente les individus ayant un autre mode de consommation. Ainsi de plus en plus de personnes, notamment parmi les jeunes générations, souhaite consommer de l’alcool sur des créneaux horaires différents de ceux des anciennes générations (en fin d’après-midi ou en soirée avec une recrudescence des cocktails au dépend du traditionnel vin de table).

Cette nouvelle catégorie de consommateurs friands de cocktails est notamment constituée de jeunes mais touche aussi les trentenaires. La clientèle cible des marques devient alors les consommateurs de long drink donc majoritairement les jeunes générations. Les marques ont donc investi massivement depuis quelques années dans différentes campagnes publicitaires montrant les multiples manières de boire de l’alcool. En effet, on peut constater depuis quelques temps une montée en puissance des apéritifs dînatoires où les cocktails sont utilisés comme boisson pendant le repas.

Le but des marques de spiritueux est ici de montrer que leurs boissons s’associent à merveille avec de nombreux soft drink. Ainsi, en 2015 Martini noue un partenariat avec la marque Schweppes pour promouvoir le cocktail à base de Martini-Gin. Ce type de co-branding publicitaire de communication permet aux marques d’influencer les modes de consommation des acheteurs tout en s’adressant à une possible nouvelle clientèle. Se basant sur une iconographie mettant en avant les vertus rafraîchissantes de leurs cocktails, les marques de spiritueux parviennent à s’imposer dans le portefeuille de marques pensé par le consommateur lorsqu’il souhaite déguster un alcool.

On assiste donc à une modification des modes de consommation car les marques de spiritueux parviennent à s’imposer dans l’esprit du consommateur grâce notamment à une théâtralisation des points de ventes. L’implication du consommateur est forte et l’aspect cognitif est plus sollicité que le rationnel. Grâce à leur repositionnement haut de gamme et moderne, ces marques parviennent à créer un univers servant d’outils de démarcation. Cette différenciation est d’autant plus bénéfique du fait du haut degré de concurrence caractérisant le marché des alcools, et ses résultats sont déjà visibles aujourd’hui du fait de la consommation grandissante de cocktails durant les repas (chose impensable il y a encore quelques années…).

L’accord diVIN – Formation vin courte et conseil sur la carte des vins.  Site Web ICI

Reportage sur le vin

vin et cocktails

#formation vin #reconversion #création #vin #cave #caviste #bar à vin #Toulouse #paris #Lyon #Bordeaux #Strasbourg

Commentaires ( 0 )

    Laissez un commentaire

    Your email address will not be published. Required fields are marked *