Blog


Alcools forts, Alcools doux …

spiritueux_accorddivin

alcools forts, alcools doux

Le distinguo entre un alcool fort et un alcool doux est caractérisé par une certaine porosité. La législation structurant ce domaine est floue voire inexistante notamment en ce qui concerne la classification en « alcool doux ». Cependant, ces deux catégories de boissons peuvent se différencier notamment en ce qui concerne leur mode de consommation.

Les alcools forts (dont le degré est supérieur à 18°), sont le plus souvent consommés dans des espaces privés car dans les bars et les restaurants leur prix déjà élevé augmente significativement. Ils représentent une importante part du marché de l’alcool. Le whisky et le rhum font partie des alcools forts les plus consommés en France. Cependant, bien que le volume de vente de ce type de boisson soit important, leur consommation reste occasionnelle. En effet, contrairement aux alcools doux, ils ont un degré beaucoup plus élevé ce qui en restreint l’utilisation. Malgré cela, ils représentent un champ de concurrence sérieux et une part de marché importante notamment en ce qui concerne le marché des cocktails. Le rhum notamment connaît une forte hausse dans la consommation des ménages français. Selon Anna Luc, directrice marketing de La Martiniquaise : «La diversité des marques de rhum, des terroirs, des degrés, des types d’élaboration et de maturation, des modes de consommation, enrichit l’offre et séduit un public très large ». De plus, le rhum est un alcool pouvant être facilement utilisé comme base de cocktail. Le whisky et le gin sont eux aussi facilement buvable en cocktail. De nombreuses grandes marques de boissons d’alcools forts proposent aujourd’hui de boire leurs produits sous forme de cocktails.

Les alcools doux représentent une catégorie à part entière sur le marché de l’alcool. En effet, la consommation faite de ce type d’alcools est différente des alcools forts. Bien que l’appellation « alcools doux » ne soit pas officielle, il est d’usage de qualifier de la sorte les boissons aux degrés d’alcools inférieur ou égal à 18° comme, par exemple, le vermouth proposé par la marque Martini. Ces alcools ont souvent un goût relativement sucré ce qui rend leur consommation plus facile notamment pour les jeunes générations. Du fait de leur goût fortement sucré et de leur faible teneur en alcool, ces boissons sont majoritairement consommées sous forme de cocktails lors de soirée ou à l’heure de l’apéritif. Certaines marques d’alcools doux comme Malibu ont créé des cocktails directement consommables.
D’autres marques ont mis en place des co-brandings montrant ainsi leur complémentarité dans l’élaboration de cocktails, c’est notamment le cas du partenariat entre Get 27 et l’eau gazeuse Perrier.

L’accord diVIN – Formation vin courte et conseil sur la carte des vins.  Site Web ICI

Reportage sur le vin

#formation vin #reconversion #création #vin #cave #caviste #bar à vin #Toulouse #paris #Lyon #Bordeaux #Strasbourg

Commentaires ( 0 )

    Laissez un commentaire

    Your email address will not be published. Required fields are marked *