Blog


Millésime, comment faire son choix ?

Vieux millésimes

Vieux millésimes

«Oh, ce château Petrus 1875 est divin mon cher ! N’est-il pas ? ». Que répondriez-vous à ce gentleman ? Nombre d’experts du monde du vin mettent en avant l’existence de millésimes ancestraux attribuant une valeur exceptionnelle au vin. De fait, les millésimes représentent une date permettant de donner un âge au produit. De manière plus précise, la date figurant sur la bouteille représente l’année de vendange c’est-à-dire de récolte des raisins ayant servi à produire le vin.

Alors, le millésime permet de connaître les conditions climatiques ayant eu lieu lors de la récolte. C’est principalement ce critère météorologique qui explique les différences de cotation entre les années pour un même vin. Ainsi, une année ou les conditions météorologiques sont exécrables sera considérée comme un mauvais millésime car les raisins issus de la récolte seront de mauvaise qualité. Au contraire, une année caractérisée par un ensoleillement régulier, une pluviométrie satisfaisante et une absence d’épidémie aura toutes ses chances pour devenir le millésime du siècle. Le millésime n’a donc pas ou peu de lien avec le vigneron, il s’agit d’une donnée caractéristique commune aux vins d’une même région à un instant t. On peut citer l’exemple de l’année 1982 pour les vignobles bordelais.

Donc, face à un rayon de vin, il est possible de faire un choix éclairé en prenant en compte le millésime pour la région concernée. De nombreux sites tel que le Figaro propose des tableaux de notations par région des différents millésimes. Afin de vous aiguiller sans avoirs recours à ce type d’outils vous pouvez garder à l’esprit que des dix dernières années, 2005 et 2009 représentent les millésimes les plus porteurs.

Soulignons néanmoins que le travail du vigneron reste l’une des données les plus importantes lorsque vous choisissez un vin. Ainsi, plus que l’année de récolte c’est le savoir faire du vigneron qui permettra de transformer la matière première de qualité en breuvage d’excellence. Dans un pays comme la France, ou il existe le plus grand nombre de vigneron au km², il convient d’élaborer sa stratégie de choix millésimes par millésimes puis vignerons par vignerons.

Là encore, il ne faut pas tomber dans le piège si tentant des opinions répandues, les grands domaines ne détiennent pas le monopole des grands vins.

L’accord diVIN – Formation rapide sur le vin.  Site Web ICI

Reportage sur le vin

#formation vin #reconversion #création #vin #cave #caviste #bar à vin #Toulouse #paris #Lyon #Bordeaux #Strasbourg

Commentaires ( 0 )

    Laissez un commentaire

    Your email address will not be published. Required fields are marked *