Blog


Les cépages

Les cépages

Les cépages

Le monde du vin est caractérisé par un vocabulaire spécifique et complexe qu’il semble nécessaire de maîtriser lorsqu’on souhaite faire un achat en toute connaissance de cause.
L’une des premières informations disponibles sur les bouteilles outre le millésime (dont nous avons parlé dans un précédent article, voir ICI) est le cépage.

Qu’est-ce qu’un cépage ? Un cépage renvoi à une catégorie spécifique de plant de vigne se distinguant du fait de ses particularités physiques du point de vue des feuilles, grappes ou encore de la couleur des raisins. Scientifiquement, le cépage émerge d’un pépin particulier qui par multiplication végétative donne naissance à un ensemble de plants de vigne similaires du fait de leur parenté
biologique. Lorsque au sein de ce groupe à parenté commune un « sous-groupe » de plants aux caractéristiques proches mais différentes voit le jour on parle de variété. Ainsi, le grenache (cépage bien connu dans le sud de la France), peut avoir plusieurs variétés telles que le grenache noir, gris ou blanc.

Les dernières estimations scientifiques dénombrent l’existence de plus de 6 000 cépages différents dans le monde entier. Cependant, on constate que seulement certains d’entre eux sont véritablement utilisés pour produire les vins de tables que nous consommons. De ce point de vue, on constate qu’en France seulement 10 cépages sont cultivés sur plus de 70% des surfaces viticoles. Par ordre d’importance, en ce qui concerne les vins rouges, on retrouve le merlot, le grenache noir, la syrah, le cabernet sauvignon, le carignan, le pinot noir et le gamay. Pour les vins blancs on observe une prédominance de l’ugni-blanc suivi de près par le chardonnay et le sauvignon blanc .

A l’échelle mondiale, le cépage le plus cultivé est la sultanine pour les raisins blancs (raisin de table) et l’Airen  pour les vins blancs. Le cabernet sauvignon pour les vins rouges.

Connaître les cépages est une chose utile dans la mesure où ces derniers donnent des arômes spécifiques au vin (on parle d’arômes primaires). Ainsi, le grenache (provenant majoritairement du Rhône, du Languedoc Roussillon ou de Provence) aura des arômes épicés de poivre et de réglisse tandis que le pinot noir (que l’on retrouve majoritairement en bourgogne) renverra des arômes de cerise, poivre et cassis.

L’accord diVIN – Formation vin courte et conseil sur la carte des vins.  Site Web ICI

Reportage sur le vin

#formation vin #reconversion #création #vin #cave #caviste #bar à vin #Toulouse #paris #Lyon #Bordeaux #Strasbourg

Commentaires ( 0 )

    Laissez un commentaire

    Your email address will not be published. Required fields are marked *