Blog


Bouchon en liège ou capsules : existent-il une solution idéale ?

Les bouchons

Les bouchons

Le « poc » retentissant dans la pièce lorsqu’on ouvre une bouteille de vin fait partie de l’imaginaire collectif français. Pour bon nombre d’entre nous le bouchon de liège est le saint graal des fermetures de bouteille de vin. Or, il s’agit là d’une spécificité française. A l’échelle mondiale on constate une recrudescence des bouteilles à capsule et à bouchon synthétique. 1 bouteilles sur 6 produite dans le monde est à capsule et 1 bouteille sur 4 se voit offrir en guise de fermeture un bouchon synthétique. Ces différents systèmes d’obturation ont chacun leurs avantages et inconvénients.

La capsule, dontl’efficacité réside dans sa capacité hermétique, permet d’éviter de donner au vin un gout bouchonné et rend plus facile la conservation des bouteilles une fois entamées. Le bouchon en liège star des bouchons de vin français est certes plus coûteux à produire mais permet au vin de respirer. Etant constitué de bois, le bouchon en liège laisse passer un flux d’air entre l’intérieur et l’extérieur de la bouteille conférant au vin la possibilité d’interagir avec son environnement de garde. Se positionnant entre les deux extrêmes, le bouchon en plastique est montré comme étant l’alternative médiane. Ses nombreux partisans exposent ses atouts en expliquant que sa solidité permet de limiter les risques de cassure lors de l’ouverture d’une bouteille et que sa constitution permet une conservation neutre et durable du vin.

Cette typologie montre donc qu’il n’existe pas de solution miracle optimale. Le bouchon synthétique permet une certaine neutralité des arômes mais son efficacité en ce qui concerne la garde longue de grands vins est remise en cause. La capsule quant à elle, ne permet pas au vin de respirer et modifie l’image du produit de manière considérable. L’esthétique de la bouteille est impactée et la représentation du plaisir à venir lors du débouchage est moindre du fait de l’absence du fameux « poc » synonyme de plaisir chez bon nombre d’entre nous. Le bouchon de liège est quant à lui une solution historiquement considérée comme idéale cependant son coût élevé de production ainsi que sa fragilité et son imparfaite neutralité conduisent à une évolution des pratiques.

Bouchon en liège ou capsule.

L’accord diVIN – Formation vin courte et conseil sur la carte des vins.  Site Web ICI

Reportage sur le vin

#formation vin #reconversion #création #vin #cave #caviste #bar à vin #Toulouse #paris #Lyon #Bordeaux #Strasbourg

Commentaires ( 0 )

    Laissez un commentaire

    Your email address will not be published. Required fields are marked *